Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Grands mots... Grands remèdes...


Pomme… pomme… girl

Je suis désolé de revenir sur cette histoire un peu ancienne sur laquelle beaucoup ont probablement déjà tourné la page.

Je veux parler d’Adam et Ève.

Dieu créa l’homme à partir d’une boule de glaise. Ensuite Il créa la femme à partir d’une des côtes de l’homme. Chacun le sait et il serait tracassier et vain de revenir sur cet épisode.

Dieu avait été formel : ils pouvaient manger tous les fruits du jardin d’Éden mais il était défendu de goûter au fruit de l’arbre de la connaissance. Un serpent pervers crut bon de semer la pagaille dans ce ménage à deux.

Ève mangea la pomme interdite et -aggravant la magouille- elle la partagea avec Adam.

On connait la suite : les humains punis se trouvèrent affligés du travail, de la souffrance et de la mort. Excusez du peu ! Et toute leur descendance avec !

Une erreur grossière que chacun paye cash encore aujourd’hui même si, avec le temps, on commence à s’habituer.

Il y a des jours comme ça où l’on ferait mieux de rester sur son quant à soi.

Curieux revirement du destin : c’est par une pomme en sucre soufflé, qu’une blonde, svelte, de 41 ans que je ne connais pas personnellement, mais qui m’a été présentée ainsi dans les médias, vient d’être consacrée Meilleure Pâtissière par les Grandes Tables du Monde.

Christelle Brua, Cheffe pâtissière au Pré Catalan, après avoir été évincée cent fois des restaurants parisiens où elle postulait vient faire la nique à tous ces machos qui refusaient la présence d’une femme en cuisine.

Ainsi la faiblesse d’Ève si critiquable en son temps trouve, longtemps après, une rédemption de bon aloi grâce à la pomme en sucre.

Bon appétit.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Le Jura, terre de contestation

Contre le coût de la pompe, le coup de la panne... A l'heure où les initiatives "citoyennes" peinent à rassembler quelques dizaines de personnes, Fabrice Schlegel, initiateur du groupe facebook "de l'essence de la contestation" est parvenu, vendredi dernier à Dole, à réunir plus de 700 soutiens à son indignation. Explication d'une exaspération croissante, véritable phénomène de société qui semble se répandre comme une traînée de poudre dans notre région rurale, et bien au delà.
Publié le 12/11/2018



Bloc-notes

CONCERT NOVEMBRE 2018

Publié le 25/10/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales