Hebdo 39 Lons-le-Saunier


L'AOP Comté a fêté ses 60 ans

  • Kilian, Anne Laure et Lionel Guérin, (de g à d)
  • Kilian, Anne Laure et Lionel Guérin, (de g à d)
  • Le tranche caillé, ou lyre
  • Le geste amblématique des fromagers de Comté
  • Un comté tout neuf !
Première de toutes les AOP fromagères, celle du Comté...

*Univers professionnel lié par une histoire et une culture, la Filière Comté est également soudée dans une communauté de destin économique. Avec une production de plus de 65 000 tonnes, le Comté contribue très largement à l’essor économique du Massif jurassien.

Les fonctions de promotion, de défense des intérêts de la filière, d’animation, de recherches sont assurées par le Comité Interprofessionnel de Gestion du Comté (CIGC), actuellement présidé par Alain Mathieu, producteur de lait à Bief-des-Maisons (Jura).*
Après deux journées consacrées aux scolaires, le 18 et aux professionnels, le 19, les 20 et 21 octobre étaient destinés au public, qui n’a pas fait défaut.  Après être passés sur les stands des comices, du CIGC, petits et grands sont restés scotchés un moment devant Lionel Guérin (les amis du Comté), accompagné de Kilian et Anne Laure, jeunes fromagers issus de l’ENIL et travaillant à Arinthod. Toutes les phases de la fabrication de ce fromage légendaire ont été déclinées devant un public curieux. Maturation, décaillage au moyen d’une tranche-caillé, chauffage jusqu’à 54° dans la cuve en cuivre, soutirage, moulage… Tout cela avec du matériel que l’on utilisait au début du 20ème siècle…
Un beau moment d’histoire locale et de gastronomie, car à chaque étape, l’on a pu goûter le caillé, le petit-lait, la « rognure », dégustation mais également voyage dans le temps pour les plus anciens, souvenirs des laiteries d'autrefois, d'où l'on revenait en balançant au bout du bras le bidon de lait en alu...

*Site du CIGC


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Le Jura, terre de contestation

Contre le coût de la pompe, le coup de la panne... A l'heure où les initiatives "citoyennes" peinent à rassembler quelques dizaines de personnes, Fabrice Schlegel, initiateur du groupe facebook "de l'essence de la contestation" est parvenu, vendredi dernier à Dole, à réunir plus de 700 soutiens à son indignation. Explication d'une exaspération croissante, véritable phénomène de société qui semble se répandre comme une traînée de poudre dans notre région rurale, et bien au delà.
Publié le 12/11/2018



Bloc-notes

CONCERT NOVEMBRE 2018

Publié le 25/10/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales