Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Salins les Bains : AMI Centre Bourg, c'est parti !

La Ville de Salins les Bains a été retenue parmi les 330 communes choisies par le Gouvernement pour déposer un dossier de candidature à l'Appel à Manifestation d'Intérêt centre-bourg (AMI centre-bourg). En novembre dernier, le maire, Gilles Beder, pouvait annoncer aux Salinois « Ce jour, un communiqué du Ministère du logement, de l'égalité des territoires et de la Ruralité vient d'apporter la bonne nouvelle à la Commune de Salins-les-Bains : son dossier ayant été retenu par l'Etat, elle fait partie des 54 communes sélectionnées en France. » A noter que 5 projets ont été retenus pour la Bourgogne/Franche-Comté et seulement 2 sur la Franche-Comté.

Que cela va-t-il comporter comme potentiel, mais aussi comme obligations pour les propriétaires, commerçants, bailleurs ? Nous avons rencontré le maire, accompagné de Julie Bourdeaux, « Chef de projet  revitalisation Centre Bourg », qui développent pour nous le dossier.
« Pendant six ans, cette expérimentation nous permettra de revitaliser la cité. Il a fallu mettre en place une stratégie pour pouvoir présenter notre candidature. Pour l’instant, je le rappelle, nous sommes seulement en phase d’étude habitat…Une convention sera signée avec l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) avant fin 2015. Le vendredi 3 avril, le cahier des charges en a été validé, l’étude pré-opérationnelle de 5 mois va être lancée. Ainsi, un bureau d’étude sera nommé, il aidera les propriétaires bailleurs à peaufiner leurs éventuels projets de rénovation, en priorité les logements insalubres, il débusquera les immeubles en état de péril. »

Le chantier des thermes se poursuit

D’autres chantiers et projet ? Gilles Beder à son tour, explique :
« Parallèlement se poursuit le chantier des nouveaux thermes, qui doit être terminé fin avril 2016.
Le carrefour de la Barbarine, qui consiste à mettre en place un rond-point, de manière à sécuriser cet endroit en assurant une meilleure visibilité, sera le travail de 2015-2016.
En phase d’étude également, les « futurs anciens thermes » seront dédiés aux services à la personne et transformés en Maison des Services aux publics. Nous garderons la piscine à l’usage des Salinois, une salle de séminaires de 80 places verra le jour. Deux structures en collaboration avec l’hôtel. Tous les services à la population auront bien entendu leur place, emploi, formation, réinsertion sociale, habitat, économie… Il faut qu’un réseau des acteurs économiques se mette en place, les entreprises existent à Salins, il y a un enjeu à travailler. La police municipale aura ses locaux dans cet espace dont la partie arrière sera déconstruite, laissant place à un parking" précise le premier magistrat.

Préval, le Faubourg Pasteur et le parc des Cordeliers aussi concernés

La Visitation sera concernée par l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat  de Renouvellement Urbain (OPAH-RU). Une réflexion est en cours, il est envisagé d’acquérir le bâtiment, d’y réinstaller en rez-de-chaussée les commerces qui existaient il y a 30 ans. Il s’agit de créer une continuité urbaine entre le centre et les nouveaux thermes.
Et Gilles Beder de poursuivre :
"Mais le centre n’est pas seul concerné, l’opération s’adresse à toute la ville et nous envisageons des travaux à Préval, au Faubourg Pasteur… Au parc des Cordeliers, également, cela commencera cette année par l’abattage des arbres malades (2 seront replantés pour chaque arbre abattu) et l’assainissement,  l’électricité, la clôture du parc, les allées et le mobilier urbain seront réhabilités d’ici à 2019, avec également un travail sur les points d’eau (fontaine, grotte, mare).

"Une vision à dix ans"...

Je ne désespère pas, d’autre part, de réintroduire le cheval dans la ville, pour des tâches de collecte des déchets, et les vélotaxis, pour faire le lien entre le thermal et  les commerces du centre… Il s’agit d’un projet mené conjointement avec la communauté de communes et qui bénéficie à tout le territoire jusqu’au Pays Revermont. »

Ce dernier concluait : « Bien sûr, nous avons été très réactifs, avec l'embauche de Julie au 1er mars et bientôt celle d'un chargé de communication. Mais l’opération Centre Bourg nécessite une vision à dix ans. C’est véritablement le coup de pouce que la ville attendait. Cela nécessite cependant une stratégie globale, un partenariat pour ce projet ambitieux. Il faut que  sur la ville s’ouvre sur ses voisins tout en conservant son cachet. »


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Le Jura, terre de contestation

Contre le coût de la pompe, le coup de la panne... A l'heure où les initiatives "citoyennes" peinent à rassembler quelques dizaines de personnes, Fabrice Schlegel, initiateur du groupe facebook "de l'essence de la contestation" est parvenu, vendredi dernier à Dole, à réunir plus de 700 soutiens à son indignation. Explication d'une exaspération croissante, véritable phénomène de société qui semble se répandre comme une traînée de poudre dans notre région rurale, et bien au delà.
Publié le 12/11/2018



Bloc-notes

CONCERT NOVEMBRE 2018

Publié le 25/10/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales