Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Santé : Médylis remplace Biokosma

  • Les derniers morceaux de Biokosma ont été réduits en miettes.
  • Les derniers morceaux de Biokosma ont été réduits en miettes.
Le laboratoire départemental d’analyses médicales emploiera une cinquantaine d’employés et de nouveaux automates à côté de la maison de santé.

Le pôle santé des Mouillères poursuit sa genèse. Début septembre, il ne restait plus rien du siège social de Biokosma (cosmétologie bio). La voie sera donc bientôt libre pour l’édification du laboratoire d’analyses départemental de la société Médilys, installée actuellement rue Regard (en face de l’hôpital) et rue du Moulin (à côté de la clinique du Jura).

Andrée Piedimonte, biologiste et PDG de la société jurassienne SELAS précise : « Le site de la rue du Moulin ne sera plus opérationnel, en revanche le site Regard conservera les prélèvements et notre siège administratif. Environ 45 à 50 personnes seront employées sur le nouveau laboratoire départemental », issues de la fusion des deux sites précités. Bien que l’automatisation des analyses soit déjà poussée, Médilys fera d’importants investissements sur le site Mouillères dans de nouveaux automates.

« De grosses machines rue Regard ne pourront pas être déménagées » précise le Dr Piedimonte, car elles devraient être de nouveau étalonnées selon un processus très sécurisé et normé : chaque paramètre biologique analysé doit subir une validation de méthode analytique (sensibilité, limite de détection, linéarité, seuil de quantification, répétabilité, reproductibilité, biais, etc…) et une corrélation avec les résultats de l'automate précédent. Il s’agit d’un « très beau challenge, permettant d’assurer la pérennité de la biologie dans le Jura » conclut le patronne de Médylis, qui compte également 7 sites répartis à travers tout le jura (Champagnole, Dole, Morez, Poligny, Saint-Claude).

 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

Jura : plus de 8.000 chasseurs pour l'ouverture

La fédération de chasse a réglé 400.000 € aux agriculteurs pour compenser les dommages causés par le grand gibier On s'attend à une nouvelle année record en terme de prolifération du gibier. Principalement à cause du réchauffement climatique et de la forte hausse des cultures de maïs…
Publié le 17/09/2018



Bloc-notes

ESM BASKET

Publié le 05/07/2018

VIDE-GRENIER

Publié le 05/07/2018

RANDOS DES 4 CHATEAUX

Publié le 05/07/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales