Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Une météo clémente pour le Biou à Vadans

  • La grappe confectionnée par les vignerons sera offerte à St Maurice.
  • La grappe confectionnée par les vignerons sera offerte à St Maurice.
  • Enfants et élus à la cérémonie patriotique.
  • La grappe est hissée dans le chœur de l'église.
« Ce sont les raisins qui nous rassemblent aujourd’hui dans cette fête de terroir, qui renforce notre identité de commune rurale »

Saint-Maurice, le saint patron de la commune était honoré dimanche 24 septembre à l’occasion de la traditionnelle fête du Biou. La procession entraînée par la fanfare de Vers-en-Montagne, suivie des garde-fruits et des vignerons portant le Biou précédés des enfants des écoles costumés et porteurs de hottes et paniers remplis de raisins, démarrait du haut du village à destination de l’église.
Les Vadantiers, malgré des vendanges précoces, ont su sauver quelques grains du pressoir pour confectionner une jolie grappe où se mêlent sans ordre établi raisins rouges et raisins blancs. Après la cérémonie religieuse l’heure était à la république avec un dépôt de gerbe au monument aux morts pendant que le chœur des enfants des écoles entonnait la Marseillaise. Henri Dorbon, maire de la commune, rappelait lors de son discours, que cette année qui n’a pas été exceptionnelle pour la récolte du raisin avait malgré tout marqué les esprits :
« Au printemps, les esprits s’échauffaient autour d’une élection présidentielle tordue comme un cep de vigne ; les uns étaient très attachés à prouver leur bonne foi, d’autres refusaient de se soumettre. Et pendant que la température s’élevait dans les studios parisiens, un coup de froid exceptionnel s’abattait sur notre campagne à nous, compromettant sérieusement la récolte. Le vigneron accepte et subit parfois les aléas climatiques, c’est la loi de l’homme des champs, cet homme qui nous présente, en ce jour de fête, le fruit de son travail ».

 

 « C’est la fête du Biou, c’est la fête patronale, c’est la fête de la commune »


Et le premier magistrat de poursuivre : 
« Aujourd’hui dans notre pays, il y a deux catégories de français : ceux qui défendent leur commune, leur territoire, leur démocratie locale, ce que nous faisons en ce moment et ceux qui souhaitent la disparition, la mise sous tutelle de nos collectivités au profit de grands établissements publics. On tue l’âme de la commune et bientôt, on niera jusqu’à son fondement en diluant sa représentation dans de grandes assemblées somnolentes. Ces technocrates au sommet de l’état, maîtres à penser pour les autres, experts en tout, bien décidés à étatiser nos territoires, veulent à tout prix faire sa fête à la commune. Eh bien, je les invite à venir se rendre compte qu’en la matière nous ne nous débrouillons pas si mal, que nous avons la compétence et l’expérience requises, qu’il y a autant de bon sens, de savoir-faire, de savoir-vivre, de bonheur et même de soleil dans nos campagnes que dans leurs têtes trop pleines. Que nous nous réjouissons que de nombreux jeunes s’installent chez nous, qu’ils y élèvent leurs enfants, qu’ils cultivent leurs jardins, parce que c’est leur choix et leur liberté de le faire. Que cette fête du Biou soit la cause commune qui nous rassemble autour de ceux que nous aimons et de ce que nous voulons : la liberté de décider, d’agir et surtout de faire la fête ».
Un vin d’honneur terminait les cérémonies du matin.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les articles de la semaine

L'Agriculture oeuvre à sa mutation

Des dossiers compliqués mais quelques satisfactions à la clé Lundi dernier s’est tenue la session de la Chambre d’Agriculture du Jura à la Maison des Agriculteurs à Lons-le-Saunier. Ce temps fort de l’année est l’occasion pour ses différents acteurs d'évoquer l’année qui vient de s’écouler ainsi que les diverses actions ou projections futures. Extraits.
Publié le 11/12/2017



Bloc-notes

SOIRÉE CÉLIBATAIRE

Publié le 29/09/2017

SALON DE FIL EN AIGUILLE

Publié le 06/10/2017

USO

Publié le 22/09/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales