Hebdo 39 Lons-le-Saunier


Vouglans : une économie touristique indéniable…

  • Le Barrage de Vouglans fête ses 50 ans !
  • Le Barrage de Vouglans fête ses 50 ans !
  • La Capitainerie du Port du Meix.
  • La Base nautique et sportive de Bellecin.
  • La plaisance, la pêche et leurs dérivés et le tourisme : toute une économie
La troisième retenue d’eau artificielle de France fête ses 50 ans.

Avec 605 millions de m3 stockés en pleine charge, derrière les ouvrages de Serre-Ponçon et Sainte-Croix, la troisième retenue d’eau artificielle de France fête cette année ses 50 ans.

C’est en effet le 12 avril 1968, que la mise en eau officielle du barrage a eu lieu. Ce fut déjà un lieu de spectacle attitré des curieux pendant les week-ends. Mais comme tout le monde le voit "le Lac", s’il a pour fonction première la production d’électricité, a été placé dès le départ sous le signe du tourisme. En une génération, «Mare Nostrum» a su attirer des centaines de milliers de visiteurs qui trouvent sur cette retenue beaucoup d’attraits à s’essayer aux plaisirs de l’eau.

La côte fluctue en fonction des saisons pour être au plus haut l’été. Rappelons que EDF le concessionnaire, doit remplir sa mission première, qui est de produire de l’électricité, ainsi que des problématiques d’environnements (respect de la faune et de la flore aquatique, régulation des cours d’eau, anticipation les crues), ainsi que veiller à ce que les fonctions touristiques du lac ne soit pas affectées par sa gestion.


Une activité économique importante autour du lac

 

Des activités sont liées tout d'abord à la pèche et aux pêcheurs, concernant les pratiquants eux-mêmes et la filière détaillants de matériels, prestataires bateau, guides de pêche, ainsi que toute l’économie secondaire du lac, générée par sa qualité piscicole, comme celle de l’environnement, du cadre et des paysages.

Selon une étude commandée par la Fédération Départementale du Jura pour la pêche et la protection des milieux aquatiques, ce secteur peut générer des retombées équivalentes à 1million d’€ l’an avec une dizaine d’emplois à la clef, somme équivalente à celle produite par exemple sur le Lac du Bourget, dont les infrastructures touristiques sont pourtant plus anciennes et développées.

A cela on peut ajouter tout ce qui tourne autour des transactions immobilières, hébergements touristiques, et sportifs (base de Bellecin) et hôteliers, chambres d’hôtes, restauration diverses allant de la Région des Lacs à Jura Sud, et tout ce qui est généré par l’industrie nautique de plaisance (ports, vente, réparation, navigation…).  Les estimations chiffrées des activités économiques et de loisirs sur la retenue représentent 18% du CA du tourisme sur tout le département du Jura, ce qui est loin d’être négligeable…


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire



Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Lons-le-Saunier • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales